affiche_peronne_onamarchesuLes 24 et 25 janvier 2009, à Péronne, Nous nous sommes retrouvé pour un petit festival en bonne compagnie avec Fred Salsedo, Loïc Dauvillier, Thierry Martin, Hardoc, Régis Hautière, Nicolas de Hitori, Olivier Frasier, Fraco, Serge Dutfoy, David François, Damien Cuvillier, Alex-Imé et Guy Michel.
Accueillis par la chouette équipe de la bibliothèque, entre parenthèses. Accueillis et bien pris en charge pour les transferts, l'organisation, les balades tout ça…  Alors, ben, juste un grand merci à Sandrine, à GoueGwenaëlle et à Christian pour tout. Une bise à toute l'équipe, à celle d'Amiens qui a assisté ceux de Péronne (avec une sombre histoire de sabotage automobile…) pour faire venir tout le monde et à Yves Bonel pour la petite visite  privée et privilégiée de l'Historial de la grande Guerre.

2009peronne0022009peronne0032009peronne0052009peronne0062009peronne0072009peronne008

Et, pour le plaisir des yeux, les deux expositions réalisées par le festival d'Amiens, avec celle de la petite famille et aussi, celle, avec le grand bateau de Ratafia.

2009peronne0092009peronne010

Venir à Péronne, via les organisateurs du salon d'Amiens, c'était au début une occasion de se revoir avec les bénévoles de l'asso On a marché sur la bulles, de revoir Fred "Saldo", Loïc "Devillaire" et Damien Cuvillier, rencontrer les classes et passer un petit week end tranquille. Pouvoir rencontrer david François et Thierry martin aussi… ça faisait longtemps que j'avais envie de les voir…

Donc, arrivée le jeudi soir à la grande gare TGV Haute-Normandie, arrivée avec Christian et Sandrine, les bibliothéquaires, petite visite et petite bouffe tranquille à Péronne. Tranquille car demain, zou, ça va être les rencontres avec les enfants au sein de l'exposition.

2009peronne011Dans l'ordre, les CE1 de l'école du centre, les Cp de la Chapelette, et deux classes de CE1 de Saint-Quentin où j'ai un peu expliqué comment nous avions fait la petite famille, beaucoup répondu à plein de questions tout (z)azimut et énormément adoré les dessins des enfants. ben oui, à la fin des rencontres, on fait des dessins, c'est plus marrant que d'entendre tout le temps les auteurs parler parce que sinon, ça fait un peu "école"…

ça me donnerait presque envie d'écrire des histoires de la petite famille et de les faire dessiner par les enfants tiens…

2009peronne0142009peronne0132009peronne0152009peronne0162009peronne0172009peronne0182009peronne0192009peronne0202009peronne0212009peronne022

Un paper-board, quelques pas-à-pas dans la réalisation des personnages et les voilà équipés pour réaliser des bande dessinées quasiment tout seuls, les enfants… Après les rencontres, un saut à l'hôtel, une petite sieste et un footing pour faire le tour de la ville, via la porte de Bretagne (sic), les étangs pour pêcher des anguilles au PCB, le super moulin industriel au dessus de la somme avec des belles terrasses (un truc génial à retaper pour faire des apparts) et un dernier tour autour de l'étang du Cam, derrière l'Historial et zou, on refait le circuit dans le sens inverse et je retrouve mes anges gardiens pour manger dans un bar pour une soirée thématique "t'es mon frère, j'te ramène"… Le samedi, le festival démarre…

2009peronne023D'où je suis installé, j'ai une vue sur une petite partie de l'expo de la petite famille avec un petit tableau pour que les enfants dessinent mes personnages (crotte, c'est quand même à chaque fois génial de voir ça…) et je signe principalement des livres jeunesse de chez Milan puisque les livres de la petite famille, ben, c'est officiel, il n'y en a plus… Et ça fait plus d'un an que je n'ai plus mes livres à dédicacer. Qué Miséria…

Pour me consoler, les enfants m'apportent des dessins faits sur les tables lumineuses et ça fait tout simplement ma joie…
2009peronne0242009peronne0252009peronne0262009peronne0272009peronne028
Le soir, c'est restau et, comme on fait la fermeture, le cuistot propose de nous guider au travers des folles nuits Péronnaises. Juste au moment où on se disait que "on est bien là, on va pas aller se coucher comme ça et puis… ça manque, comme dirait mon ami Laurent, sérieusement de basses…" J'hésite à montrer les photos… ou alors, juste quelques unes…